Lorsqu’on parle d’isolation phonique, on parle de techniques qui permettent de revêtir un mur afin d’éviter les nuisances sonores et aussi la propagation des bruits dans une pièce. Avant de se lancer dans le revêtement mural, il faut trouver l’isolant phonique de mur adapté au problème qu’il faut régler.

Isolation acoustique d’une pièce plein d’écho

Isolation phonique ou acoustique d’un murCe type d’isolation s’appelle la réverbération et il ne doit pas être traité comme on le fait lorsqu’il s’agit d’une simple nuisance sonore. Deux solutions sont utilisées dans ce cas : soit on utilise des pièges à son ou soit on utilise un revêtement mural absorbant. Dans le premier cas, les pièges utilisés doivent couvrir au moins 30% de la superficie totale de la pièce. Ils doivent être placés soit au mur soit sur le plafond en fonction de l’effet recherché. Cette technique vous permet de trouver le confort intérieur. Dans le second cas, vous pourrez utiliser toute technique d’isolation normale quand les échos ne sont pas très importants.

Isolation contre les nuisances sonores

L’isolation phonique mur permet de vous protéger contre les bruits extérieurs qui pourraient vous déranger à l’intérieur. Pour corriger cela, on utilise souvent un isolant phonique mur qui permet de doubler le mur et ainsi arrêter la propagation des bruits. Plusieurs matériaux sont utilisés dans ce cas. Tout dépend de l’intensité de bruit que vous voulez éviter et du type de mur dont vous disposez. Si vous utilisez les bons matériels, vous réussirez votre isolation acoustique mur et aucun bruit ne pourra plus jamais vous déranger.

  • Mis en ligne 6. février 2018
  • Par admin
  • Dans la thématique Commerce